Squid ou la prise de notes réinventée

Squid ou la prise de notes réinventée

Nous parlons souvent dans ces colonnes de la gamme Spin des Chromebook d’Acer. Notamment des 511 et 512 car ils embarquent un stylet WACOM ou des plus récents 513 et 713 qui sont compatibles avec les stylets USI. 

Et comme ces Chromebooks sont convertibles, ils sont donc capables de se substituer avec brio aux cahiers, classeurs et manuels ! Pour que cette magie soit complète, une application s’impose : Squid. Découvrons ensemble dans cet article combien cette application est brillante et peut être un véritable game changer éducatif (et pas que…)

Une application conçue par des amoureux de l’écriture

Conçue par Steadfast Innovation

Squid est conçue par Steadfast Innovation, un studio californien fondé par Andrew Hughes et David Janzen en 2011. L’efficacité de Squid trouve sa source dans le parcours d’Andrew qui consacre sa thèse à l’écriture manuscrite avec des dispositifs numériques. Si la langue de Joe Biden (que cela fait du bien d’écrire cela…) vous est familière, nous ne pouvons que vous inviter à lire ses travaux : c’est passionnant !

De Papyrus à Squid

Pour en revenir aux origines de l’application, c’est en 2012 qu’elle fait sa première apparition sous le nom de Papyrus.

Depuis, l’application n’a cessé d’être enrichie pour devenir un véritable cahier numérique.

squid_launcher_round_512

Un cahier, un classeur, un VPI… non une super-app !

Une application cartable

Squid se structure tel un cartable. On peut créer des cahiers qui pourront être rangés dans des classeurs. Les cahiers peuvent être personnalisés grâce à une multitude de modèles de pages. Il y en a pour tous les goûts : des lignes pour écrire, des quadrillages pour faire de la géométrie, ou bien encore des partitions pour la composition musicale. D’autre part, les cahiers peuvent contenir à la fois des notes manuscrites, des photos, mais aussi et surtout des PDF ! Ainsi dans un même cahier, enseignants et élèves peuvent combiner les supports de cours et les prises de notes.

Au-delà du Chromebook, le grand écran !

Autre fonctionnalité très intéressante : Squid intègre Chromecast avec brio. Ainsi, il est possible de diffuser son support sans faire apparaître le reste de l’interface du Chromebook. Ceci est particulièrement utile quand l’enseignant doit chercher des documents dans ses fichiers par exemple ou récupérer une image en ligne en vue d’un copier / coller dans Squid.

squid_launcher_round_512

Un moteur d’écriture de haute volée 

Une encre fluide

Un autre point sur lequel il convient de s’arrêter : la fluidité de l’écriture. Certes, la sensation d’écrire sur un écran de verre reste une expérience singulière mais cela ne signifie pas qu’elle est de moins bonne qualité que celle obtenue sur du papier ! Pour en revenir à la fluidité de l’encre (d’où le nom de l’application…) elle est exemplaire. Voyez par vous-même :

Reconnaissance de formes

Ce moteur est complété par  une reconnaissance des formes particulièrement efficace afin de réaliser des dessins géométriques parfaits. Ceci est particulièrement utile pour concevoir des cartes mentales et autres schémas.

squid_launcher_round_512

Squid, l’ami de la prise de notes… et de la console d’administration

L’intégration au sein de Google Workspace

Enfin, Squid est une application qui s’intègre parfaitement dans Google Workspace. Ainsi, il est très facile de déployer l’application sur les appareils de votre domaine Google Workspace / G Suite : Steadfast Innovation met à disposition une très légère application complémentaire qui valide les licences acquises.

Vous êtes intéressés par l’acquisition de licences ?

Pour en savoir plus, l’équipe de GoWizYou se tient à votre disposition pour des démonstrations et l’acquisition des licences.

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Facebook
1
we go with you

Abonnez-vous à notre newsletter !

Et ne loupez rien de l’actualité Google Workspace et Chrome !