Focus sur le stylet USI Lenovo

Focus sur le stylet USI Lenovo

L’une des forces des Chromebooks est leur grande flexibilité, autant dans la forme que dans les modes d’interactions. C’est d’autant plus vrai pour les modèles convertibles comme la gamme Spin d’Acer qui a très souvent nos faveurs dans l’équipe.

Parmi les modes d’interactions, il y a le stylet. Loin d’être accessoire, le stylet offre de nombreuses possibilités, que cela soit en matière d’accessibilité ou de pédagogie.

Pour les Chromebooks, il y a deux grandes familles de stylets : les stylets EMR (à résonance électromagnétique) de Wacom que nous retrouvons avec les Spin 511 et 512 par exemple. Et les stylets USI qui nous intéressent pour cet article puisque nous allons mettre le focus sur le modèle de Lenovo.

Qu’est-ce qu’un stylet USI ?

La norme USI

Par USI, il faut entendre Universal Stylus Initiative. Autrement dit un standard ! Ainsi un stylet USI doit pouvoir fonctionner sur tout appareil compatible. Dans le cas des Chromebooks, de nombreux modèles sont compatibles avec ce standard, autant chez Lenovo qu’HP et bien entendu chez Asus ou Acer. Ce qui signifie aussi qu’un stylet USI d’une marque sera totalement compatible avec un Chromebook d’une autre marque ! Ceci explique en partie le succès du stylet USI de Lenovo. Mais on en reparle dans quelques instants.

Le Stylet USI Lenovo sur un Chromebook Spin 713 d'Acer

Les forces de l’USI

Le standard USI offre aussi de nombreuses fonctionnalités. Tout d’abord son mode de communication avec le Chromebook lui permet de mieux affronter les ondes parasites alors que nous sommes entourés de plus en plus d’appareils communiquant sur les mêmes fréquences. Ce mode de fonctionnement permet aussi à l’utilisateur de ne pas à avoir à appairer son stylet avec son Chromebook. Autrement dit, aucune configuration ! Aussitôt sorti de sa boîte, le stylet est opérationnel. 

Cette ergonomie est aussi pratique car ceci permet de prêter facilement son stylet sans devoir opérer des manœuvres pénibles bien connues avec les appareils bluetooth.

Capables de reconnaître 4096 pressions différentes, les stylets USI se veulent aussi adaptés à toutes les circonstances : prise de notes, sketchnoting et bien entendu dessin artistique.

Enfin, six stylets peuvent être utilisés en même temps sur un seul appareil : voilà qui décuple les possibilités de collaboration !

La proposition de Lenovo

Qu’en est-il du stylet USI de Lenovo ?

Nous ne reviendrons pas sur ses capacités, ce sont les mêmes que tous les stylets USI, c’est le principe d’une norme.

D’un point de vue design, le stylet offre une belle robe métallique d’un gris sombre surmontée d’un capuchon en plastique d’un gris davantage foncé. Ce capuchon n’a pas vocation à venir protéger la mine. En effet, il donne accès à l’emplacement de la pile, car oui, ce stylet fonctionne grâce à une petite pile AAA qui offre selon le constructeur 150 jours d’autonomie à raison de deux heures d’utilisation quotidienne. Comment sait-on dès lors si le stylet est en activité ? Point de voyant ici (ce qui est peut-être dommage pour connaître l’état de charge de la pile) ni de bouton ON/OFF. Le stylet dispose d’un gyroscope – fort utile pour l’inclinaison de la pointe – qui lui permet de se réveiller dès la prise en mains !

EMR ou USI ?

Autre point à noter, pas de mine de rechange. Dans l’équipe, nous utilisons pas mal nos stylets, autant de type EMR qu’en USI. Et aucun de nous n’a eu besoin de changer de mine depuis deux ans… Il est vraisemblable qu’il faille être bien peu précautionneux avec son stylet pour avoir besoin d’en changer.

Un dernier point concernant l’esthétique car cela a des implications pratiques : le capuchon dispose d’un clip pour le ranger dans une pochette tel un bon vieux crayon.

Le face à face

Avant d’avoir dans les mains le stylet de Lenovo, l’équipe de GoWizYou a pu utiliser pendant plusieurs mois le modèle d’HP. Ce modèle a d’ailleurs été pendant un certain temps le seul disponible sur le marché. Cela explique très certainement les difficultés aujourd’hui à le dénicher !

La question énergétique

En terme de fonctionnalités USI, on retrouve exactement les mêmes. C’est plutôt en terme de pointe et d’énergie que les choses sont différentes. Le stylet HP profite d’une batterie rechargeable. La charge s’effectue en USB C et une diode indique l’état de charge (rouge clignotant pour une charge insuffisante, rouge durant le chargement, et blanc quand la recharge est terminée). C’est un point fort.

Stylet USI HP vs Sylet USI Lenovo

Une affaire de pointe

Mais il n’en est pas de même de la pointe. Beaucoup plus dure, la pointe du stylet apporte un toucher moins agréable sur l’écran de nos chromebooks. L’écriture ou le dessin sur la dalle de verre est nettement moins agréable qu’avec le stylet de Lenovo. Peut-être du fait de cette pointe bien plus dure, qui oblige à une pression plus ferme de l’utilisateur, HP glisse un exemplaire de remplacement. 

Enfin, en terme de design, le stylet de Lenovo est en tout point un stylo dans son look and feel. Avec ses formes arrondies, il est particulièrement agréable en main. À l’inverse, le stylet d’HP propose un contour semi-cylindrique avec une zone plate, qui si elle est utile pour éviter de faire rouler le crayon, est moins agréable à tenir.

Pour conclure ce face à face, il faut parler du prix. Le stylet de Lenovo que vous pouvez trouver dans notre boutique est 30 euros moins cher que celui d’HP ! Est-ce que ces 30 euros valent la batterie rechargeable et la pointe de rechange ? Nous vous laissons le soin d’apporter une réponse à cette question !

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Facebook
0